Epicerie ouverte les vendredis et samedis de 14h30 à 17h00 Chemin des buttes - 02110 Ramicourt
Logo Rosam

L'épicerie de la Ferme du Prélet

Qui sommes-nous ?

Elise Ammeux

« Vivre de son travail et produire pour nourrir »

Située à 15 km de Saint-Quentin et 10 km de Bohain en Vermandois, la Ferme du Prélet a été créée par Elise en 2010. Elle fait le choix de produire des fruits, légumes, céréales et oeufs en agriculture biologique. Jean-Christophe rejoint la ferme en 2016. Du fruit de leur collaboration naîtra l’épicerie associative Rosam, ayant pour vocation de promouvoir le bien-être à travers l’alimentation.

La Ferme du Prélet

Agriculture paysanne et biologique

L'épicerie ROSAM

Produits biologique

logo-rosam-op

EU_Organic_Logo_IsoCDans l’épicerie vous trouverez avant tout les fruits et légumes biologique de saison de la ferme du prélet, ainsi que nos oeufs. Il nous a paru évident de proposer des produits de première nécessité comme de la farine, des huiles, des vinaigres, du sucre et du sel.

Comme nous ne sommes pas en mesure de produire toutes ces denrées sur place, nous travaillons avec des entreprises familiales proposant des produits de qualité et certifié Agriculture Biologique.

Vente à la ferme les vendredis et samedis de 14h30 à 17h - 02110 Ramicourt

Les producteurs locaux

Semer, récolter, moudre, pétrir...

Agriculture paysanne et biologique

C’est en 2009 qu’Elise choisit de s’installer en agriculture paysanne biologique (label AB). Dans un souci d’équilibre de la ferme, parallèlement à son activité de maraîchage, Elise met en place l’élevage animal qui lui semble le plus accessible : les poules pondeuses.

Le souci de préserver des variétés différentes d’arbres, va lui faire planter un verger. La ferme produit également des céréales et du foin (pour la ferme équestre voisine).

Deux plein temps sont nécessaires au quotidien pour travailler sur les 9 hectares de la ferme et ainsi produire plus de 80 paniers par semaine. 100 % des ventes se fait en circuit court, dont 95% en AMAP.

A la ferme du Prélet, chaque poule dispose de presque 10 fois la surface minimale imposée par le cahier des charges biologiques, puisque 120 poules vivent sur 6000 m² (pour une norme de 6m² par poule) ; pas de promiscuité donc pas de piquages !

Les poussins arrivent à 1 jour avec leur bec entier. Ici l’épointage (bec limé) n’est pas nécessaire. Les poussins restent sous lampes chauffantes dans la poussinerie pendant 6 semaines. Après ce temps, la nourriture leur est donnée à l’extérieur pour les inciter à découvrir « le parcours » (nom donné à l’espace extérieur).

Les poussins sont devenus des poulettes et continuent de grandir jusqu’à l’âge de 18 semaines ou elles deviennent des poules et commencent à pondre. Ici les poules pondent pendant 2 ans avant d’être remplacées. La ferme compte 6 hectares de cultures céréalières dont une partie permet de produire 50 % de l’alimentation des poules. Le semis de triticale (hybride de blé et de seigle) a lieu en automne et la récolte en août.

Dès son installation en 2009, Elise savait qu’elle voulait des arbres fruitiers. 100 arbres fruitiers avec 80 variétés différentes ont été plantés en 2009 sur 1 hectare.

Tout comme le reste de la ferme, la culture est biologique. Les variétés sont anciennes, adaptées au climat du Nord de la France. En mai, ce sont les fraises qui arrivent en premier, en même temps que les cerises. En juin arrivent les framboises…..qui reviendront en septembre. 

En juillet, place aux cassis et aux groseilles ! Les pêches et les prunes sont mûres pour le mois d’août, si le soleil est de la partie ! Et enfin pommes et poires arrivent à maturité à la fin de l’été et la récolte se fait à l’automne. Le verger profite pleinement des insectes pollinisateurs qui trouvent refuge dans les haies de la ferme. C’est le cas du Bourdon, attiré par les premières fleurs des haies champêtres….

Plantée depuis l’hiver 2009, la haie protège les serres du vent dominant. Elle est constituée de 20 espèces arbres, des plus hauts comme les chênes, hêtres, frênes et  bouleaux aux plus petits come la symphorine ou l’épine vinette, en passant par les arbres de taille moyenne comme les sureaux, aubépines, églantiers, fusains ou encore les charmes.
 
La plantation des arbres en alternance de taille et en double rang fait de cette haie un véritable  « ami du maraîcher ». La haie héberge en effet un certain nombre d’insectes et d’oiseaux auxiliaires très utiles, comme les coccinelles, les abeilles, les scarabées, les libellules, les punaises, les syrphes, les araignées et les mésanges, qui réduisent gratuitement et naturellement les populations d’insectes ravageurs qui peuvent causer des dégâts dans les cultures maraîchères.  

L’AMAP  « Les paniers d’Elise »

Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne

Née en 2011, cette AMAP regroupe des familles soucieuses de manger sain, local et des produits de saison, et les met directement en relation avec des paysans locaux. Un citoyen en AMAP devient partenaire du paysan en achetant, en début de saison, sous forme de contrats solidaires une part de la production de la ferme. Le paysan gagne ainsi en sécurité financière et en autonomie vis-à-vis des organismes financiers. Deux autres paysans locaux permettent aux amapiens de bénéficier chaque semaine, en plus des légumes, œufs et fruits de saisons de la ferme du prelêt, des fromages et produits laitiers de la ferme d’Equancourt (60), ainsi que du pain et des brioches AB de « l’arbre à pain » de St Gobain (02). Gérée par des bénévoles, les AMAP œuvrent activement pour promouvoir les valeurs véhiculées par la charte des AMAP.

Contactez-nous

Chemin des buttes, 02110 Ramicourt

fermeduprelet@rosam.bio

Footer